+Nature

 

 

La Mal-Bouffe

 

Les OGM : le 30/04/2001

Problèmes d'actualités - depuis cinq ans - les OGM envahissent notre existence d'une manière lente et inexorable.
Soutenue par quelques grands lobbys agroalimentaires - pour qui les intérêts de ce principal se révéleront juteux.


...lire la suite


 

Aspartam : qui se sucre ? le 16/06/2001

- L'aspartam est un édulcorant de synthèse, présent aujourd'hui dans plus de 5 000 produits : si il est marqué "sans sucre" sur l'étiquette il convient d'être prudent !


...lire la suite


 

Voeux Pieux ! le 21/08/2002

Peut-être un vote qui débouchera sur une législation, sur la tracabilité et sur l'étiquetage des O.G.M. Dans l'alimentation humaine et animale.

Le 3 juillet 2002 le parlement europeen s'est exprimé en faveur :

- De la tracabilité et sur l'étiquetage des aliments génétiquement modifiés : tant humain, qu'animal.
- Ainsi que sur le fourrage d'origine O.G.M.
- Un seuil de contamination de 0.5% est défini, donc permis, en dessous duquel les produits alimentaires se dispenseront de devoir l'indiquer sur leurs étiquettes.
Seuil inacceptable de contamination qui devrait plutôt se situer au niveau de détectabilité de 0,1%. Possible actuellement.

L'important étant de ne pas désespérer.


...lire la suite


 

Chocolat : nouvelle réglementation, on est chocolat ? le 25/07/2001

Ce qui pose question, d'où la polémique dans l'adoption par le parlement de Strasbourg de la directive européenne, autorisant les chocolatiers à conserver l'appellation chocolat.

C'est que le chocolat va désormais être malaxé, trituré, préparé à base de matières grasses végétales, autres que le beurre de cacao, à hauteur de 5 % du poids total du produit. ( Matières grasses autorisées : huile de palme, qualité, noyau demande etc... )


...lire la suite


 

Le vin bio n'existe pas ? le 23/10/2001

Sans vouloir casser l'ambiance, et passer pour le dernier des derniers des rabat-joie, seul le raisin peut-être considéré comme étant issu de l'agriculture biologique (c'est-à-dire cultivé sans pesticides ni produits de synthèse).


...lire la suite


 

José Bové. Ode. le 22/12/2001

José Bové, as-tu raison ou bien tort.
Notre seul tort serait de leur donner raison.
Tu donnes de ta vie, tu donnes de ton sang.

En disant des vérités, tu tisses ta légende,
Mais c'est en vérité, dans les livres d'Histoire,
Que nous chercherons ton nom, comme l'homme
Qui nous a rendu l'espoir.

Tu défriches, tu sèmes, mais c'est en marchant
Sur tes pas, que nous suivrons le sillon qui montre le chemin.

Pourquoi tant de peine, puisque même en appel,
Ils nous en donnent pour six mois fermes.
Ce sont tes poignets qui portent leurs chaînes.
Mais même derrière des barreaux, s'il n'en reste
Qu'un, nous serons celui-là.


...lire la suite


 

Plus salé que l'addition. le 15/01/2002

Le 11/01/2002 l'AFSSA à organisé un colloque consacré au sel dans l'alimentation. On été évoqués les dangers liés au sur salage dans les plats préparés, surtout industriellement.

Selon le Professeur Meneton, chercheur à l'INSERN, les doses de sels seraient en constante augmentation depuis 30 ans et seraient responsables de 75 000 décès par an en France dû à l'hypertension et aux maladies cardiovasculaires.
A tel point que si les fabricants mettaient aujourd'hui sur le marché des plats normalement salés, les consommateurs s'en détourneraient car les goûts ont été altérés par la pratique d'un salage hors de raison.
Une information à un moment paru selon laquelle le Pr Meneton aurait été mis sur écoute téléphonique. Simplement par le fait de faire une étude sur les industriels soupçonnés de saler trop les aliments. Paru dans un article du Point de janvier 2002, cette information, si elle était confirmée, aurait de quoi surprendre.


...lire la suite


Les Fabrications

 

Des cookies biologiques, ou presque... le 30/04/2001

Bien sur il y a le marché des produits biologiques industrielles. Mais tous ne sont pas mauvais loin s'en faut...

N'est pas obligatoirement mauvais ce qui est industriel.

Pour preuve les cookies au chocolat ou autres que nous proposent certaines chaînes d'hypermarchés. la qualité gustative est proche de la perfection et les composants si l'on en croit la composition sont presque exclusivement biologiques. C'est assez remarquable pour être cité ici. Les industrielles nous avaient convaincus depuis les années 70 que l'on ne pouvait produire rien de bon à grande échelle. Coup de chapeau donc pour ce bel effort.


...lire la suite


 

Les goûts et les couleurs ça se discute pas. le 24/10/2001

Y a-t-il du colorant dans le whisky ?
Bonne question, je vous remercie de me l'avoir posée.
La réponse est oui, mais en quantité infinitésimale, ce qui permet, conformément à la législation en vigueur, de ne pas figurer sur l'étiquette comme ingrédient rentrant dans la composition du whisky.


...lire la suite


 

Pain bio, bon pain. le 27/01/2002

Le soin apporté par le boulanger bio, dans toutes les étapes de la panification, sont un exemple du respect dans l'élaboration d'un produit fini noble entres tous "Le Pain".

- d'abord par l'utilisation de farine bio.
- le temps de fermentation 4 H. et de pétrissage 15 minutes sont souvent beaucoup plus long que dans d'autres pratiques.
- la qualité de l'eau.
- du sel qui ne doit pas contenir de substance chimique contre l'humidité.

sont autant d'arguments et d'atouts face à des pratiques plus industrielles.


...lire la suite


Les Actualit

Articles de fond

 

Qu'est-ce qu'un bon fromage ? le 26/05/2001

fromagesprod.jpg (20589 octets)

Question simple, mais qui pourrait avoir des réponses différentes en fonction des acteurs économiques, des intérêts industriels et nationaux dans les années à venir.

Depuis quelques temps il y a un courant (presque un raz de marée ), qui voudrait nous imposer en exclusivité des fromages à base de lait pasteurisé. A l'inverse donc de nos traditionnels fromages au lait cru.

Mais évidemment, c'est aussi un "marché" et, qui dit marché, dit concurrence, appétits et méthode parfois déloyales.


...lire la suite


 

Ca vaut mieux que d'attraper la scarlatine. le 10/10/2001

Heureusement que la fièvre aphteuse est une maladie bénigne, non transmissible à l'homme. Car les animaux en bon état, dont l'élevage s'effectue dans le respect des équilibres naturels guérissent rapidement et spontanément.
Un grand assureur agricole ne rembourse pas la fièvre aphteuse, parce que celle-ci n'est pas déclarée mortelle !


...lire la suite


 

La bouteille à moitié pleine. le 22/12/2002

Vu sous un certain angle 50 % de la surface de la terre serait encore à l'état sauvage !
On cite notamment:
     - Les régions boisées dans le Sud de l'Afrique.
     - Des déserts : au Mexique.
     - Le foret tropical amazonien.
     - La jungle de la Nouvelle-Guinée.

Toutes ces étendues seraient tout de même, menacées et ceci malgré leur faible densité en population. Par l'extension des zones cultivables et l'exploitation des ressources naturelles. Entre autres.


...lire la suite


Biologique

 

Savoir lire les étiquettes le 21/04/2001

Les dispositions réglementant les produits bio sont complexes et donnent parfois lieu à des bizarreries sur les étiquettes.

En effet les dispositions de l'Agriculture Biologique ne prennent en compte que les produits issus de l'agriculture. Il se peut très bien que dans le même produit tous les ingrédients agricoles soient biologiques, mais, comme la qualification bio ne concerne que les produits agricoles et que la réglementation ne s'applique pas au produit fini, les additifs ne soient pas pris en compte dans les pourcentages biologique du produit s'ils ne sont pas agricoles.


...lire la suite


 

La viande bio : le 30/04/2001

Depuis la maladie de la "vache folle" la viande bio est en vogue.
Il faut se souvenir qu'il y a à peine quelques mois les consommateurs qui en réclamaient était considérés comme des originaux, voir marginaux.
Quant à ceux qui la produisent, certains ont commencé il y a des années. Ils étaient carrément mis à l'index de leur profession. Dans celle-ci, si certains élevaient de la viande uniquement nourrie d'herbe non traitée, les autres considéraient cela comme un dénigrement de leur mode de production.


...lire la suite


 

Pourquoi tant d'arômes ? le 19/10/2002

Qu'ils soient naturels ou de synthèse, les arômes sont omniprésents dans notre alimentation.
Schématiquement, on peut distinguer sur l'étiquetage du produit alimentaire, dans la liste des ingrédients :
- Les simples" arômes" : Issus d'une synthèse chimique, le plus souvent.
- Les "arômes naturels " : Extraits de matière première végétale, voir animale ou par d'autres procèdés techniques.
- Les" arômes naturels de…" qui doivent provenir du dit "produit." Banane, vanille etc.

Selon la réglementation un " arome naturel " doit être extrait par des méthodes physiques et sans faire appel à un catalyseur chimique.


FIN du premier épisode.


...lire la suite


 

Sacs en plastique biologiques. Ils existent ! le 04/07/2005

Sac biologique



...lire la suite


Questions

 

Question ouverte : Les avions créent-ils des nuages ? le 30/04/2001

cielest.jpg (35427 octets)
Quelle est cette question saugrenue ? Tout simplement la conséquence d'observations que nous expliquons ci-dessous.

Les faits : Comme vous le savez une des activités les plus naturels étant le farniente (même si elle est décriée depuis deux décennies).
Donc en farnientant au soleil d'hiver de Nice, les yeux perdus dans le bleu du ciel, nous avons fait une observation étonnante.


...lire la suite


Raisonnable

 

Tchernobyl 16 ans aprés : le 21/04/2001

Tchernobyl arrêt des deux derniers réacteurs de la centrale. Seize ans après la catastrophe il est toujours impossible d'avoir des chiffres cohérents. Selon les autorités il y aurait une trentaine de morts à déplorer. Selon les associations d'habitants de la région plus de trente milles personnes seraient décédées de leucémies et autres cancers directement liés aux poussières radioactives. En outre, il n'est pas possible d'avoir même une idée du suivi des hommes réquisitionnés pour construire le sarcophage entourant le réacteur n° 4 (celui qui a fondu). On les a surnommés les liquidateurs à cette époque et leur nombe est évalué ce jour entre trois et six cent mille. Ils sont disséminés dans les républiques résultant de l'implosion de l'URSS. Chacune d'entre elle applique un voile pudique sur ce problème et la norme semble être le silence, digne héritage de l'empire soviétique


...lire la suite


 

Ogm la coupe est pleine : le 30/04/2001

deux nouvelles variétés d'OGM sont autorisées.
La liste des OGM autorisés est toujours plus longue sans que l'on ai une réelle vision des conséquences pour l'avenir. L'apprenti sorcier n'est apparemment pas une exclusivité de Walt Disney.

Fait le 25 novembre 2000


...lire la suite


 

L'Europe des côtes poubelles : le 30/04/2001

Un an après la catastrophe de l’Erika l’Union Européenne n’a toujours pas pris de mesures vraiment efficaces concernant le trafic maritime.
Lorsque l’on sait que plus de 40% du trafic naval mondial transite devant les côtes européennes il y a du souci à se faire.
Pour le même problème les États-Unis ont pris des mesures autrement plus efficaces.
On peut en juger. Il n’est pas possible de rentrer dans leurs eaux territoriales ( 300 km des côtes ) si le navire n’est pas équiper d’une double coque etc.,
Pourtant outre atlantique on hésite pas à affréter des bateaux sans doubles coques pour croiser à 20 km du Cap Finistère.
Il semble évidant que l’Union Européenne doive en tirer des enseignements et prendre les mesures appropriées.

Fait le 26 décembre 2000


...lire la suite


 

Tchernobyl dans nos bijoux : le 30/04/2001

Après le Kosovo l'uranium appauvri fait parler de lui en France.
Nous apprenons fortuitement que de l'uranium appauvri est vendu sans précautions particulières, comme un minerai quelconque.
Ce métal rentrerait ainsi dans la composition de colorants pour les émaux (nuances de jaune), notamment les émaux d'art pour la bijouterie où un contrôle indépendant à fait apparaître 100 fois plus de radiations que la norme. Par exemple c'est dans certains pendentifs (camés …), ou autres émaux d'art, de couleur jaune, que les mesures de radioactivité ont été observées.

Fait le 16 février 2001


...lire la suite


 

ESB chez le mouton : le 30/04/2001

L'A.F.S.S.A. (agence française de sécurité sanitaire des aliments) indique qu'il y a la possibilité d'un problème d'ESB avec la viande de mouton.
Affaire à suivre de près. Et merci à l'A.F.S.S.A. d'avoir pris ses responsabilités pour ce communiqué.

Fait le 16 février 2001


...lire la suite


 

OGM Dissémination : le 09/09/2001

L'AFSSA, dans un avis du 25/07/01, nous signale les résultats qu'elle a obtenus lors de recherches qu'elle a pratiquées en sondant des parcelles n'ayant jamais cultivés d'OGM.
Il a été trouvé dans 41 % de ces parcelles des traces d'un constructeur génétique particulier (le 35S).

Cela signifie que cet assemblage particulier artificiel ne devrait pas se trouver là. Mais il a été disséminé dans la nature à partir d'autres sources (champs cultivés d'OGM etc…). Bien sûr cela ne laisse présager rien de bon pour l'avenir lorsque l'on sait que seules des autorisations pour la recherche sont données à ce jour.
Maintenant pour l'avenirÂ….


...lire la suite


 

Sept nourrissons décédés suite à une vaccination. le 03/01/2002

Une information du 28/12/2001 qui n'a pas fait la une, et s'avère, à son énoncé, faire froid dans le dos.

Le décès de sept nourrissons suite à une vaccination, ainsi que l'intoxication de plusieurs dizaines d'autres nouveaux nés dans un centre de santé de Mascara (Algérie), a déclenché une émeute dans cette localité et des édifices publics ont été incendiés.

Il semble que le solvant utilisé pour les vaccins était un produit toxique.

On aimerait évidemment en savoir plus.


...lire la suite


 Haut de la page   -    Accueil  -  Produits  -  Artisans  -  Actualités  -  Techniques  -  Nature  -  Ecrivez  -  Petites Annonces  -  Forum