+Nature Le roman

 

Quelques bons gîtes.

Vous pouvez trier les articles par Date, Titre ou par Auteur.

  Faut-il réserver les gîtes ?
De : A. Guirado
Publié le : 23/06/2001


En période de vacances on a parfois envie de trouver le lit qu'il faut à l'endroit qu'il faut. Alors le plus souvent on cède à la tentation de réserver sa ou ses nuits au gîte d'étape.
Bien. Seulement nous ne sommes pas seuls et ce qui est vrai pour nous l'est aussi pour les autres occupants.
Le résultat : Eh bien tout le monde le connais ! Il arrive qu'il n'y ait plus de place. En fait dans certains endroits en pleine saison c'est presque une règle : Réserver.

Oui c'est faisable.
Seulement il y a d'autres contraintes pour ceux d'entre nous qui pratiquons la randonnée itinérante où même d'autres activités nécessitants de changer tous les jours de gîte (c'est pour cela qu'on les appelle gîtes d'étape).
Voici quelques-unes de ces contraintes :
a) La météo : les amateurs de nature savent bien qu'il faut composer avec cet élément (ou les éléments plutôt). Combien de marches doivent être raccourcies ou interrompues par des pluies lors d'orages d'été. C'est même la solution de la sagesse lorsque les éclairs menacent le groupe. Difficile donc de prévoir et de réserver en conséquence.
b) La fatigue : s'il y a un état imprévisible dans un groupe c'est bien la condition physique de chacun après quelques jours ou même quelques jours de marche. Dans certains cas une halte raccourci permet de préserver la cohésion du groupe et la suite de la ballade. Là aussi il est difficile de mettre cela en équation et les gîtes d'étapes sont normalement censés être là pour remédier à ces désagréments.
c) Les blessures bénignes : comme la fatigue évoquée ci-dessus, elles sont aussi difficiles à prévoir, que ce soit les ampoules, les foulures ou les coups de chaleurs. Autant de petits désagréments qui ne permettent pas de tenir un parcours déterminé avec trop de rigueur.
d) Les impondérables et autres, chacun à dû entendre des anecdotes de vacances, certains retardent une marche et cet article ne prêtant pas tous les recenser... mais un jour ce sera fait.

Il paraît évident qu'avec ces paramètres réserver devient impossible sans ajouter des contraintes qui transformeraient nos vacances d'été soit en course contre la montre, soit en torture de stage de survie.

Il ne reste alors que peu de solutions.
- Chercher un hôtel, il faut dire que dans certains cas nous arrivons fatigués, transpirés, et, ce n'est pas un cadeau que l'on fait à l'hôtelier de nous avoir comme clients. Mais s'il n'y a pas de gîte…il faut bien faire avec.
- Le camping peut-être ? Mais il faut partir avec une tente dans ce cas. - Ou alors certains pratiquent comme solution de réserver à plusieurs endroits et d'arriver à celui qui se trouve sur leurs parcours. C'est un art difficile de jongler avec les parcours dans ce cas.

Voilà un rapide tour d'horizon de la réservation des gîtes. Enfin réserver ou pas la question reste posé et chacun y répond déjà avec ses moyens.


  Saint-Geniez - France - 04 :
De : A. Guirado
Publié le : 16/06/2001


Au calme, sans stress, sur le GR4, mais éloigné des voies de communications.

Un plus, la vue bucolique en terrasse.

Il y a la possibilité de manger la popote faite sur place, sinon prévoyez avant car nous n'avons pas trouver d'épicerie à St Geniez.

Année 1994


Hit-Parade
 Haut de la page   -    Accueil  -  Produits  -  Artisans  -  Actualités  -  Techniques  -  Nature  -  Ecrivez  -  Petites Annonces  -  Forum